L'agrammatisme est un trouble du langage émergeant souvent en association avec les détériorations non-fluentes du langage. La production spontanée est réduite, les phrases sont simplifiées, avec omission de morphèmes grammaticaux libres et liés (mots grammaticaux et suffixes flexionnelles et dérivationnelles). De plus, on observe fréquemment une atteinte sélective à la récupération de verbes. Il arrive souvent que les sujets agrammatiques présentent aussi un trouble de compréhension syntaxique qui a été interprété soit comme une détérioration lexicale pour les mots grammaticaux, soit comme une perte de la capacité de accoupler les connaissances de la grille thématique du verbe à la correspondante structure argumentelle, soit comme un trouble sélectif de l'analyse des traces qui lient à son propre antécédent chaque élément qui s'est déplacé de sa position canonique. La condition la plus typique est le mouvement de l'objet (thème) d'une phrase active à la position préverbale d'une phrase passive. La troisième condition presque toujours jointe aux troubles de production et de compréhension est une perturbation de la lecture qui est normalement dénommée dyslexie phonologique. C'est un déficit particulier de la lecture le long de la routine segmentaire de conversion graphème - phonème, caractérisé par une lecture presque normale de mots concrets à orthographe régulière et irrégulière, vis-à-vis d'un trouble sévère de la lecture de non-mots, mots grammaticaux, mots abstraits et mots à morphologie complexe (fléchis et dérivés) dont le sujet dyslexique lit normalement la racine non fléchie ou non dérivée du mot cible. Dans cet article on analysera les principales données sur la détérioration morpho-syntaxique chez les sujets agrammatiques, la variabilité de la perturbation, et la nature de ce trouble d'élaboration, sur la base des données obtenues par l'étude de la performance linguistique de sujets agrammatiques de langue italienne, une langue dont la morpho-syntaxe particulière est spécialement utile pour l'interprétation du trouble en question et pour l'interprétation des procès qui soustendent l'élaboration normale des mots à morphologie complexe.

Luzzatti, C. (1999). Contribution de l'étude des patients agrammatiques aux modèles d'élaboration de la morphologie lexicale et de la syntaxe. APHASIE UND VERWANDTE GEBIETE, 13, 69-107.

Contribution de l'étude des patients agrammatiques aux modèles d'élaboration de la morphologie lexicale et de la syntaxe

LUZZATTI, CLAUDIO GIUSEPPE
1999

Abstract

L'agrammatisme est un trouble du langage émergeant souvent en association avec les détériorations non-fluentes du langage. La production spontanée est réduite, les phrases sont simplifiées, avec omission de morphèmes grammaticaux libres et liés (mots grammaticaux et suffixes flexionnelles et dérivationnelles). De plus, on observe fréquemment une atteinte sélective à la récupération de verbes. Il arrive souvent que les sujets agrammatiques présentent aussi un trouble de compréhension syntaxique qui a été interprété soit comme une détérioration lexicale pour les mots grammaticaux, soit comme une perte de la capacité de accoupler les connaissances de la grille thématique du verbe à la correspondante structure argumentelle, soit comme un trouble sélectif de l'analyse des traces qui lient à son propre antécédent chaque élément qui s'est déplacé de sa position canonique. La condition la plus typique est le mouvement de l'objet (thème) d'une phrase active à la position préverbale d'une phrase passive. La troisième condition presque toujours jointe aux troubles de production et de compréhension est une perturbation de la lecture qui est normalement dénommée dyslexie phonologique. C'est un déficit particulier de la lecture le long de la routine segmentaire de conversion graphème - phonème, caractérisé par une lecture presque normale de mots concrets à orthographe régulière et irrégulière, vis-à-vis d'un trouble sévère de la lecture de non-mots, mots grammaticaux, mots abstraits et mots à morphologie complexe (fléchis et dérivés) dont le sujet dyslexique lit normalement la racine non fléchie ou non dérivée du mot cible. Dans cet article on analysera les principales données sur la détérioration morpho-syntaxique chez les sujets agrammatiques, la variabilité de la perturbation, et la nature de ce trouble d'élaboration, sur la base des données obtenues par l'étude de la performance linguistique de sujets agrammatiques de langue italienne, une langue dont la morpho-syntaxe particulière est spécialement utile pour l'interprétation du trouble en question et pour l'interprétation des procès qui soustendent l'élaboration normale des mots à morphologie complexe.
Articolo in rivista - Articolo scientifico
Scientifica
agrammatisme; morphologie léxicale; aphasie; troubles syntaxiques
French
69
107
Luzzatti, C. (1999). Contribution de l'étude des patients agrammatiques aux modèles d'élaboration de la morphologie lexicale et de la syntaxe. APHASIE UND VERWANDTE GEBIETE, 13, 69-107.
Luzzatti, C
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/10281/4773
Citazioni
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
Social impact