Italie: crucifix à l'école, pluralisme aux oubliettes