Le rifain et son orthographe : entre variation et uniformisation