Complémentarité syntactico-énonciative entre morphèmes et intonèmes. Le cas du berbère